Publié en :
October 2022

Les 8 plus grands risques de l'entrepreneuriat

Quel que soit le secteur d’activité dans lequel vous avez choisi de vous lancer, vous ferez face à un grand nombre de risques.

En tant qu’entrepreneur, vous êtes le seul responsable des dommages causés par votre activité professionnelle. Vous devez donc avoir connaissance des risques auxquels vous pouvez être exposé pour mieux y faire face et ainsi exercer votre activité en toute sérénité.

Les différents types de risques

Pour les entreprises, on distingue plusieurs types de risques :

  • Les risques financiers et économiques : liés aux KPIs de l’entreprise ou encore aux conditions économiques du marché
  • Les risques juridiques et de conformité : liés aux règlements imposés, aux lois, ou aux législations
  • Les risques stratégiques : liés au positionnement sur le marché, au marketing, à la réputation, à la concurrence ou encore aux produits et services
  • Les risques opérationnels : liés à la gestion des ressources ou bien aux processus internes

💡Bon à savoir : En plus de ces différents types de risques, vous devez aussi tenir compte des risques environnementaux, des dissensions internes …

1. Aller trop vite et se précipiter

On comprend l’excitation que peut susciter une nouvelle aventure, mais attention à ne pas brûler les étapes

Se lancer dans le monde de l'entrepreneuriat ne doit pas être fait dans la précipitation.

En allant trop vite, vous risquez de bâcler une étape et de le regretter par la suite.

Il est nécessaire de se donner du temps et des moyens pour réussir la création de son entreprise.

2. Choisir le mauvais statut juridique

Quel statut juridique choisir pour se lancer ?

Le statut juridique permet de choisir la structure juridique de votre activité économique. 

Ce choix est très important pour l’avenir de votre activité car il aura des incidences sur la statut social de l’entrepreneur, l’imposition sur les bénéfices, la responsabilité de l’entrepreneur …

💡 Tips : Pour bien choisir son statut juridique, vous devez vous poser plusieurs questions comme :

  • Lancer son projet d’entrepreneuriat seul ou à plusieurs ?
  • Quels sont les statuts juridiques possibles pour mon activité ?
  • Quel niveau de responsabilité souhaitez-vous accepter ?

La rédaction des statuts d’une société est l’une des étapes les plus épineuses lors de la création d’une société. En tant qu’entrepreneur vous devrez faire attention à l’intégration de toutes les informations obligatoires, le respect des lois dans la rédaction de chaque clause, au montant du capital social …

3. Mal identifier son marché 

Il n’est pas facile d’identifier son marché en tant qu’entrepreneur. Pourtant c’est une étape importante à ne pas négliger et qui demande une grande réflexion.

Mal identifier son marché peut mettre fin à votre aventure avant même qu’elle ait commencé.

Ai-je choisi la bonne cible pour mon produit / service ? N’y a-t-il pas trop de concurrents sur ce marché ? Existe-t-il réellement une demande suffisante sur ce marché ? Ai-je le droit de proposer mon produit / service ?

Pour faire le bon choix dans l’identification de son marché, il est impératif de réaliser une étude de marché, qui en plus de vous permettre de comprendre et connaître votre environnement, vous aidera à séduire investisseurs et banques.

💡Bon à savoir : Une étude de marché analyse à la fois l’offre, la demande et l’environnement du marché.

Si le marché n’est pas bien identifié, vous risquez de mal définir votre stratégie, ce qui pourrait être fatal pour votre projet entrepreneurial.

4. Oublier de s’assurer

Même si vous n’êtes pas obligé de vous assurer selon votre activité, une assurance pourra toujours s’avérer utile. 

Malheureusement , oublier de s’assurer est plus fréquent que vous ne le croyez. Que ce soit par choix ou tout simplement un oubli, beaucoup d’entreprises ne souscrivent pas à toutes les assurances qui leur seraient pourtant nécessaires.

Donc pour éviter les risques, pensez à vous assurer et vous renseigner sur les assurances indispensables lorsque l'on est entrepreneur !

5. Erreur de casting

Lors de la création de votre entreprise, vous aurez le choix de travailler seul ou à plusieurs.

Vous pouvez choisir de vous associer, d’embaucher vos premiers salariés, stagiaires et alternants ou encore avoir recours à des freelances.

Un processus de recrutement et de sélection d’un candidat étant assez long, mieux vaut faire le bon choix dès le début.

Un mauvais recrutement peut avoir un impact sur la réussite de votre activité, ce qui pourrait vous fait perdre du temps, de l’argent, et surtout, votre motivation.

Prenez donc bien le temps d’établir vos critères, de faire vos recherches et surtout de communiquer avec vos potentiels futurs collaborateurs pour ne pas faire d’erreur de casting.

💡 Tips : Pour recruter et choisir le bon associé, pensez à faire une fiche de poste la plus détaillée possible pour que le candidat ait toutes les informations nécessaires à sa disposition. Et surtout n’oubliez pas l’onboarding de votre futur collaborateur !

6. Perdre ses revenus et avoir des dettes

Se lancer dans le monde des affaires en tant qu’entrepreneur c’est prendre des risques sans garantie de réussite et potentiellement sans rémunération au début. Vous perdez votre salaire fixe du mois, votre mutuelle, votre prévoyance, vos avantages, …

Vous devez donc veiller à bien gérer vos finances pour ne pas finir dans le rouge et avoir à contracter des emprunts. 

Les dettes sont votre ennemi  et il vaut mieux que vous puissiez y faire face pour ne pas être en cessation de paiements.

7. Ne pas se démarquer de la concurrence

En tant qu’entrepreneur, vous arrivez sur un marché où bien souvent des concurrents sont déjà présents.

Il est donc indispensable pour vous de vous démarquer dès le début pour offrir une vraie valeur ajoutée à votre clientèle cible. 

Votre réussite dépendra donc beaucoup de votre capacité à vous différencier de la concurrence et ainsi obtenir un avantage concurrentiel non négligeable.

Pour vous différencier, vous pouvez agir sur le prix, la qualité, la méthode de commercialisation, la garantie, …

8. Y laisser sa santé mentale et sa vie privée

Se mettre à son compte, ça coûte du temps et de l’argent ! Généralement, au début de son activité, on ne compte pas ses heures

Sacrifier son sommeil et sa vie privée, c’est aussi sacrifier sa réussite.

Il faut bien distinguer votre vie professionnelle de votre vie privée  et ne pas vous investir dans votre projet au détriment de votre santé , vous risquez bien d’avoir du mal à garder la tête hors de l’eau.

Chaque chose en son temps, prenez le temps de faire les choses, ne vous précipitez pas et pensez à vous octroyer des pauses ! 

Ne baissez pas les bras face à tous les risques auxquels vous ferez face. Procédez par étapes, gardez la tête froide, et surtout, croyez en vous !