Publié en :
October 2022

Comment trouver des clients quand on est freelance ?

Changer le monde, être indépendant, choisir ses clients et ses missions …

Nombreuses sont les raisons qui poussent de plus en plus de personnes à devenir freelance

Vous l’aurez compris, devenir freelance est séduisant, mais attention à bien évaluer les difficultés. La première que vous allez rencontrer, va être de trouver vos premiers clients en tant que freelance.

Où trouver ses premiers clients quand on est freelance ?

Trouver des clients est une des premières difficultés du statut de freelance.

Décrocher un contrat est difficile, et pour cause, la concurrence est de plus en plus forte. 

Qui a besoin de mes services ?

Comment me vendre ?

Où chercher ? 

Olino vous propose 7 conseils pour vous aider à trouver vos premiers clients et vos premières missions en tant que freelance. 

1. Les plateformes de freelancing

Les plateformes de freelancing mettent en relation des freelances avec des clients potentiels via des offres de missions.  Il n’y a rien de mieux pour gagner du temps et commencer sa recherche quand on a pas beaucoup de réseau.

Votre recherche de missions se retrouve centralisée sur une même plateforme, et celle-ci vous permet de gagner en visibilité.

Il existe cependant une grande variété de plateformes selon votre profil. 

Certaines sont destinées aux amateurs et d’autres à des secteurs d’activités spécifiques

En voici quelques exemples:

À noter que dans la majorité des cas, ce seront les porteurs de projets qui contacterons les indépendants.

💡Bon à savoir : Attention, certaines plateformes proposent des abonnements ou prélèvent une commission sur le montant de la prestation.

2. Les réseaux sociaux

LinkedIn, Twitter, Facebook, Instagram … Il existe une multitude de réseaux sociaux pour vous faire connaître et trouver des opportunités

L’avantage sur ces réseaux, c’est que vous pouvez aussi bien vous adressez à des particuliers qu’à des professionnels.

💡 Tips : Pour être plus efficace et mieux gérer vos moyens de communication, il est préférable de se concentrer sur un ou deux réseaux sociaux seulement.

Pour bien les choisir vous devez prendre en compte votre secteur d’activité et les réseaux sociaux sur lesquels se trouvent la majorité de vos clients cibles.

En étant sur les réseaux, vous pourrez travailler votre marque personnelle, interagir avec des prescripteurs et des prospects, mais vous pourrez aussi surveiller vos concurrents

3. Les entreprises

Pour trouver des clients, vous avez aussi la possibilité de prospecter directement des entreprises.

Pour cela, en fonction de votre secteur d’activité, vous devez dans un premier temps identifier les entreprises susceptibles de vous intéresser. 

Ensuite, vous pourrez les contacter de différentes manières, en physique, sur les réseaux, par mail, par courrier …

Surtout, pensez à la personnalisation ! Vous devez impérativement adapter votre approche en fonction de l’entreprise et de la personne que vous contactez, pour montrer que vous êtes la perle rare dont ils ont besoin. Mettez-vous en avant, travaillez votre pitch et ne négligez pas la manière de présenter votre portfolio. 

4. Le réseau professionnel et les recommandations

Que vous ayez un petit ou grand réseau professionnel, le bouche-à-oreille vous permettra trouver des clients plus aisément. Ne négligez pas le pouvoir de la recommandation, car lorsque la confiance règne, tout se profilera bien pour vous.

Pensez aussi à votre réseau personnel, famille, amis, collègues… toutes ces personnes sont susceptibles de vous amener des potentiels clients si elles parlent de vous.

💡 Tips : Pour éviter tout quiproquo, veillez bien à expliquer ce que vous faites de manière claire et précise à vos réseaux. Ainsi, vous contrôlez les informations que vous souhaitez partager et mettre en avant.

Pour développer votre réseau, n’hésitez pas à aller à des salons, des événements et à rejoindre des communautés.

5. Les sites d’offres d’emploi

Pour trouver des clients en freelance, les sites d’offres d’emploi sont aussi une solution. 

En voici quelques exemples:

Généralement gratuits, ces sites regroupent des clients potentiels qui expriment leur besoin et rédigent de manière claire et concise leur offre d’emploi.

Avec ces sites, vous n’aurez plus besoin de faire de la prospection commerciale </b> et ce n’est </b> pas nécessaire d’avoir un réseau.

Pour se démarquer, tout repose sur vous !

6. Les cabinets de recrutement 

Les cabinets de recrutement sont aussi susceptibles de rechercher des indépendants pour leurs propres clients.

Mais attention, le plus souvent les cabinets de recrutement cherchent des indépendants expérimentés.

💡Bon à savoir  : Pour entrer dans ces agences, il faut donc déjà avoir un bon réseau professionnel, de l’expérience, mais aussi une communication en béton sur les réseaux sociaux.

7. Faire des partenariats avec d’autres freelances

L’union fait la force ! Pour trouver plus de missions en freelance, vous pouvez vous associer avec un autre indépendant ou encore rejoindre un collectif de freelances.

Vous pourrez avoir le soutien d’un freelance avec plus d’expérience, et pourquoi pas profiter de son réseau professionnel si celui-ci a trop de demande.

Comment aborder un nouveau client ?

Avant de contacter vos premiers clients, pensez bien à les sélectionner avec soin et à vous renseigner sur eux.

N’hésitez pas à multiplier les veilles pour mieux connaître votre environnement et ainsi personnaliser votre approche en fonction du prospect .

Au moment des premiers échanges, à vous de voir en fonction de la personne en face quelle sera la meilleure posture à avoir. Pensez que pour certains prospects, une position plus détendue pourra faire la différence. Mais attention à bien vous renseigner en amont et à toujours rester professionnel dans vos démarches. 

Même si vos échanges se passent bien, vous ne devez pas vous décourager si les retours prennent du temps ou s’ils sont négatifs, la persévérance est la clé.

💡 Tips : Même après un retour négatif, ne couper pas tout contact avec le prospect. Qui sait, à l’avenir il pourrait devenir votre client. Votre carnet d’adresses se construit petit à petit, alors veillez à toujours entretenir vos relations.

Comment vendre ses compétences ?

Pour vendre vos compétences, vous avez de nombreuses possibilités.

Vous pouvez par exemple créer un portfolio pour montrer votre savoir-faire. Montrer vos travaux au public illustrera mieux vos compétences qu’une présentation orale. C’est un excellent outil pour convaincre un prospect. De plus, adaptez votre portfolio à votre domaine d’activité pour affirmer toute votre expertise.

Personnaliser sa prospection est aussi une étape indispensable. Tout potentiel client appréciera un message personnalisé. Cela lui démontre votre intérêt et votre motivation.

Se mettre en valeur est aussi une étape clé lorsque l’on veut se vendre à un prospect. Vous pouvez mettre en valeur votre apparence, votre professionnalisme ou encore votre travail.

La préparation est aussi indispensable pour se vendre. Vous devez structurer votre présentation, illustrer votre discours, connaître votre public et adopter les bons gestes et le bon ton.

Chaque nouvel échange que vous aurez vous permettra de gagner en expériences. Bien que le début en tant que freelance soit difficile, vous ne devez pas vous décourager.

Sélectionnez les méthodes qui vous conviennent le mieux, définissez votre cible, préparez-vous, entraînez-vous, et lancez-vous !