Publié en :
October 2021

Top 10 des sinistres fatals

En 2020, les assureurs ont géré près de 12 millions de sinistres, soit 32 610 sinistres gérés par jour. Répartie sur les 3 secteurs :

  • Automobile ; 19 200 (-19% sur un an)
  • Habitation : 9 750 (-4% sur un an)
  • Entreprise : 3 660 (+26% sur un an)

L’épidémie du Covid-19 a frappé tous les acteurs de l’économie en laissant derrière elle une importante instabilité économique, financière et boursière. Par conséquent la hausse des sinistres sur le secteur des entreprises peut s’expliquer par un taux de défaillance des entreprises plus important (une hausse entre 2 et 25%, soit 175 000 emplois en dangers)

Qu’est ce qu’un sinistre ?

Le mot sinistre est utilisé dans le vocabulaire juridique du droit des assurances, pour désigner toutes circonstances prévues au contrat d’assurance dont la survenance génère pour la compagnie d’assurances l’obligation d’exécuter la prestation convenue. E

n d’autres termes, lorsque vous souscrivez à une police d’assurance, vous achetez une protection pour vos biens et votre logement. Votre assurance vous fournit une couverture pour toute une série d'événements auxquels cas ils se produisaient et vous causerait des dommages ou des pertes, vous pouvez demander un remboursement à votre assureur.

Quelle que soit sa taille ou son activité, aucune entreprise n’est à l’abri des dangers que les assureurs regroupent sous l’acronyme IARD (Incendie, Accidents, Risques Divers).

Les sinistres pouvant survenir pendant la vie d’une entreprise peuvent se classer en 3 catégories :

  • Volontaires : liés à des actes de malveillances
  • Accidentelles : liés à des dysfonctionnements, des manquements
  • involontaires : liés aux aléas climatiques

Vol, Incendie, cyber-attaque... Nous vous avons concocté un top 10 des sinistres fatals pour une entreprise.

1. L'Assurance catastrophes naturelles

Tempête, grêle, sécheresse, au niveau national comme international, ces catastrophes sont de plus en plus fréquentes et peuvent causer de sérieux dommages : endommagement de bâtiments, inondations des locaux, destruction du matériel suite à un éboulement ou une coulée de boue.

2. L'Assurance incendies / explosions

Selon l’INRS (Institut national de recherche et sécurité), près de 70% des entreprises victimes d’un incendie disparaissent à la suite du sinistre. Si le nombre de victimes demeure heureusement peu élevé, les répercussions économiques quant à elles sont le plus souvent désastreuses. La chaleur dégagée par les flammes peut amener à l’endommagement des structures des bâtiments voire à un effondrement. D'un point de vue humain, le personnel se retrouve par conséquent au chômage et/ou en situation de crise liées aux incertitudes du futur.

3. L'Assurance dégâts des eaux

Fuites, ruptures de canalisations, problème d’étanchéité, infiltrations.. Autant de possibilités qui peuvent endommager vos locaux professionnels et inévitablement engendrer des frais de réparation, remise en état ainsi que remplacement des marchandises et biens dégradés.

4. L'Assurance dommages et intérêts

Une entreprise peut causer des dommages et intérêts à un tiers (client, entreprise …) Elle peut avoir des origines diverses comme une faute commise, en rapport avec des locaux, des dommages liés aux fournisseurs ou d’origine contractuelle.

5. L'Assurance vol et vandalisme

Effraction, détérioration, vol de biens mobiliers, équipements, matériels, liquidités, chèques, données, fichiers, archives... A savoir qu’en France, certaines activités sont particulièrement concernées par ce type de sinistre, c’est notamment le cas des buralistes et des bijoutiers. Cependant tout type d’entreprise peut être touché par un vol et du vandalisme.

A noter qu’un vol ou bien un acte de vandalisme peut également être causé par un préposé ou avoir lieu chez un tiers tel qu’un client ou un fournisseur.

6. L'Assurance impayés / défaut de paiement

Ils représentent en moyenne jusqu’à 40% de l’actif d’une entreprise. En cas de non-paiement de votre client, les pertes peuvent avoir un impact important.

7. L'Assurance invalidité ou décès du chef d’entreprise

Encore assez peu démocratisé en France, l’invalidité et le décès sont des garanties qui viennent généralement en second plan, voire qui ne sont jamais demandées. Les chiffres sont pourtant assez parlant, 30% des entreprises disparaissent dans l’année qui suit le décès de leurs dirigeants.

8. L'Assurance fraude et malveillance

Chaque année ⅓ des sociétés commerciales et institutions financières dans le monde sont victimes de fraude.

Fuite, perte ou violation de données, les cyber-attaques ou hacking constituent aujourd’hui une réelle menace et portent atteintes aux données immatérielles d’une entreprise.

L’expansion internationale des sociétés, la difficulté des contrôles liées à l'éloignement peuvent être des facteurs à l’augmentation de ces cyber risques.

Les conséquences de ces fraudes peuvent être dévastatrices pour une entreprise notamment en terme de perte financière ou mais également impacter  la réputation de la société, les relations commerciales, la motivation du personnel, le cours de l’action.

9. L'Assurance risque réputationnel

“Il faut 20 ans pour bâtir une réputation et cinq minutes pour l’anéantir” a dit l’homme d’affaires américain Warren Buffet. 90% des crises durent moins de 72h mais peuvent laisser des traces indélébiles. L’impact peut être d’autant plus dévastateur que l’information circule plus rapidement et largement qu’avant avec l’expansion des réseaux sociaux.

10. L'Assurance enlèvement et extorsion

89 sur 195 pays environs sont considérés comme dangereux soit la moitié des pays du monde. De plus en plus d’entreprise opèrent à l’étranger avec l’évolution du marché mondial, exposant ainsi leurs employés à ces zones de dangers telles que les attaques terroristes, actes criminels…