Publié en :
September 2021

Prolongation des aides à l’apprentissage jusqu’au 30 Juin 2022

À l’occasion de sa visite au salon Global Industrie à Lyon (69), notre Premier ministre, Jean Castex, a annoncé, lundi 6 septembre 2021, la prolongation des aides à l’apprentissage jusqu’au 30 juin 2022. Un véritable coup de pouce pour les entreprises et les centaines de milliers de jeunes qui ont choisi la voie de l’alternance. A titre de rappel, cette prime avait déjà été reconduite au printemps jusqu’en décembre 2021.

Le gouvernement mise en effet sur l’apprentissage, modalité de formation jugée très efficace en matière d’insertion professionnelle des jeunes.

Les aides de France Relance prévues dans le cadre du plan « un jeune, une solution », versées aux entreprises, s’élèvent ainsi à ce jour à 5 000 euros pour un apprenti mineur et 8 000 euros pour un majeur.

Plus de 500 000 contrats d’apprentissage ou d’alternance signés en 2020

Jean Castex a rappelé qu’en 2020 plus de 500 000 contrats d’apprentissage ont été signés.

En effet, selon les données de la Dares, ce sont 525 600 jeunes qui ont bénéficié de ce dispositif en 2020, soit 42% de plus qu’en 2019. Le chef du gouvernement a également rapporté que des aides de France Relance pour l’emploi, l’insertion ou la formation ont bénéficié à 2,6 millions de jeunes.

L’alternance se développe à toutes les filières d’études

Il est aujourd’hui possible d’effectuer toute sa scolarité en alternance. En effet, depuis quelques années, l’apprentissage, longtemps réservé aux métiers traditionnels de l’apprentissage (bâtiment, coiffure et esthétique, hôtellerie et restauration, vente, comptabilité, gestion, industrie…) s’étend à l’enseignement supérieur.

Ainsi, en 2020, selon la Dares ce sont 56% des apprentis qui préparent un BTS, DUT, licence professionnelle, master, titre d’ingénieur, etc. Les étudiants préparant un CAP ou un bac professionnel ne représentent plus que 44% des apprentis alors qu’ils étaient encore 61% en 2018.

La voie de l’alternance pour une meilleure insertion

L’apprentissage favorise l’insertion professionnelle. En effet, selon la Dares, 65% des apprentis diplômés en 2019 avaient trouvé un emploi salarié dans le secteur privé, en juillet 2020. Ces chiffres sont à moduler en fonction de la formation : 56% des élèves de CAP avaient un emploi dans les 12 mois contre 71% pour un BTS.

Comment bénéficier de ces aides ?

Pour bénéficier de ces aides, il vous suffit d’entrer le contrat de votre alternant via le portail de votre OPCO qui transférera ensuite lui-même le contrat à l’Agence de Services et de Paiement, en charge du versement des aides. Le versement sera réparti sur 12 mois, soit environ 417€ par mois pour l’embauche d’un mineur et 667€ par mois pour un majeur et ce pour chaque contrat signé.