Publié en :
October 2021

Assurance auto-entrepreneur : on vous explique tout !

Devenir son propre patron en obtenant le statut d’auto-entrepreneur est le début d’une nouvelle aventure qui s’annonce riche en émotions. Créer sa micro-entreprise offre de nombreuses libertés, tant dans la gestion de l’activité que dans son exécution.

Cependant être auto-entrepreneur engendre également des inconvénients.

Souscrire à une assurance professionnelle peut s’avérer obligatoire dans certains cas selon vos besoins ou votre activité. Vous devenez responsable des dommages causés par votre activité professionnelle. Il est alors fortement conseillé de se renseigner sur le sujet et de souscrire à certaines assurances.

On vous parle des indispensables et comment choisir la bonne assurance auto-entrepreneur !

Est-il obligatoire de s’assurer quand on est auto-entrepreneur ?

Le statut d’auto entrepreneur est de plus en plus populaire face à une activité de salarié, et ce, notamment grâce à l'indépendance qu’il offre. Mais attention à ne pas minimiser les risques que vous pourriez rencontrer. En effet, en tant qu’entrepreneur individuel, vous devenez seul et unique responsable de vos actes.



En choisissant de devenir auto-entrepreneur, certaines activités réglementées nécessitent la souscription d’une assurance professionnelle :

  • Les professions artisanales réglementées (pâtissier, coiffeur, plombier…)
  • Les professions libérales (coach sportif, etc.)
  • Secteur du bâtiment et de la construction
  • Les activités immobilières
  • Les professions réglementées (expert-comptable, avocats…)
  • Le transport de voyageurs et de marchandises
  • Les métiers liés à l’automobile
  • Les agences de voyages
  • Secteur la santé et de l’aide à domicile

Dans le cas où votre activité ne serait pas réglementée (par exemple graphiste ou développeur web), la souscription d’une assurance professionnelle est fortement recommandée. En micro-entreprise, vous êtes le seul et unique responsable en cas de préjudice causé à une tierce personne ou de sinistre. Et dans ces cas, la réparation des dommages sera entièrement à votre charge.

Quelles assurance auto-entrepreneur choisir ?

L’auto-entreprise (ou micro-entreprise) correspond au statut d’entreprise individuelle, la responsabilité est ainsi illimitée. Souscrire à une assurance professionnelle permet d’encadrer ces responsabilités. Mais laquelle choisir ?

L’assurance responsabilité civile professionnelle

Souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle (ou RC Pro) est obligatoire pour les auto entrepreneurs exerçant une activité du bâtiment (électricien, plombier, maçon, couvreur, etc) ou une activité réglementée :

  • Services à la personne (coiffeur, prothésiste ongulaire ...)
  • Professions automobiles (garagiste, technicien etc)
  • Professions alimentaires: boulanger, pâtissier, boucher, charcutier, glacier ...

Garantissant une véritable protection, la responsabilité civile professionnelle est en quelque sorte l’assurance vie de votre micro entreprise car elle vous couvre en cas de :

  • Prestations ou livraisons de produits défectueux (vice caché, malfaçon d’un produit etc) ;
  • Dommages matériels et immatériels causés à un tiers lors de l’exercice de votre activité professionnelle (dégâts matériels, dommages physiques etc).

Vous l’aurez bien compris, souscrire à une rc pro est fortement recommandée même si votre activité n’est pas réglementée. En plus de vous protéger, elle vous assure d’être serein au quotidien pour que vous puissiez exercer votre activité sans vous soucier du reste.

La garantie décennale

Aussi appelée responsabilité civile décennale, elle protège les professionnels du bâtiment et de la construction sur les dommages ou sinistres se produisant après la livraison d’un chantier. Elle dure 10 ans, d’où le terme décennal.

Souscrire à cette assurance est obligatoire pour les auto-entrepreneurs exerçant une activité liée au secteur du BTP et des travaux de construction. Les professionnels de la construction sont responsables de plein droit des dommages (article 1792 du code civil) :

  • Compromettant la solidité et les éléments d’équipements indissociables affectant la structure de l’ouvrage
  • Rendant la construction impropre à sa destination

La garantie décennale doit être souscrite avant le début du chantier et couvre à la fois le l’auto entrepreneur, mais aussi ses clients, le tout pendant une période de 10 ans à partir de la réception des travaux par le maître d’ouvrage.

L’assurance multirisque professionnelle

Bien qu’elle soit facultative, l’assurance multirisque professionnelle (ou MRP) est fortement conseillée pour les auto-entrepreneurs. C’est en quelque sorte l’assurance la plus complète qui vous protège vous, vos biens et votre responsabilité en cas de divers sinistres :

  • Bris de glace
  • Les incendies
  • Le vol
  • Le vandalisme
  • Les dommages électriques
  • Les dégâts des eaux

En devenant votre propre patron, vous vous exposez à de nombreux risques dans le cadre de votre activité professionnelle. Garantissez la pérennité de votre auto-entreprise et assurez vous de profiter pleinement de ce nouveau mode de vie !  

La garantie perte d’exploitation

Vous venez tout juste de lancer votre activité d’auto-entrepreneur, ce serait dommage de devoir l’arrêter suite à un sinistre.

En complément de l’assurance multirisque, la garantie perte d’exploitation vous permet d'éviter de suspendre votre activité suite à des dégâts sur la situation financière de l’auto-entreprise. Elle vous permet de bénéficier d’une indemnité compensatrice suite à un sinistre si votre activité s’en trouve diminuée ou arrêtée et de rembourser des frais engagés ,dans l’optique de maintenir l’activité après un sinistre.

La protection juridique

Vous pouvez être amené à faire face à un certain nombre de litiges. Que ce soit face à un fournisseur, un client, un concurrent, l’assurance protection juridique vous permet de vous protéger et de défendre vos droits en cas de différends.

Elle vous accompagne notamment sur :

  • L’information juridique (sur les droits, les démarches et procédures à effectuer en cas de litiges)
  • La défense (représentation lors de procédures amiables ou judiciaires)
  • La prise en charge des frais d’honoraires d’avocats, d’huissiers et d’experts, d’investigations

C’est comme si vous aviez une équipe juridique dans votre poche, partout, tout le temps !

L’assurance auto

Si dans votre activité d’auto-entrepreneur vous avez besoin d’utiliser votre véhicule à des fins professionnelles (transport de matériel, déplacements fréquents dans le cadre professionnel etc), souscrire à une assurance auto pro vous permet d’être indemnisé pour les dommages causés sur le véhicule, mais aussi sur vous.



Vous pourrez également être plus serein concernant la perte du matériel ou du stock transporté lors d’un accident, puisque l’assurance auto professionnelle vous couvre également.

Combien coûte une assurance auto-entrepreneur ?

Vous l’aurez bien compris, avant de vous lancer dans votre activité, vous aurez besoin d’envisager la souscription de certaines assurances selon votre activité, qu’elle soit à caractère réglementée ou non. C’est ainsi que pourrez définir de quelles assurances vous aurez besoin pour exercer sereinement votre activité.

Au moment de faire votre choix, posez-vous ces questions :

  • Quelle activité vais-je exercer ? Normalement, celle-ci ne devrait pas être compliquée.
  • Quels risques pourrais-je prendre ? Et si un sinistre intervient, aurai-je les ressources pour y répondre ?
  • De quelles garanties ai-je besoin ?
  • Quel sera mon chiffre d'affaires envisagé ?

Ainsi, vous aurez le choix entre plusieurs tarifs d’assurance auto-entrepreneur en fonction de vos besoins :

Vous l’aurez bien compris, le caractère obligatoire de la souscription d’une assurance pour auto-entrepreneur dépend de l’activité exercée.

En effet, l’assurance peut être imposée par la loi ou par les textes encadrant l’activité. Qu’il s’agisse d’une assurance de responsabilité, ou d’une assurance qui protège vos biens, établissez bien la liste des risques auxquels vous allez être exposé.

Et si vous hésitez sur l’assurance et les garanties à choisir, prenez contact avec l’un de nos conseillers. En quelques minutes, vous saurez à quoi vous attendre.

En tant qu’auto entrepreneur, ne négligez pas votre futur et votre activité professionnelle.